Déduction fiscale

La loi du 1er août 2003 permet aux particuliers et aux entreprises de faire une déduction fiscale de leurs dons aux associations. Le don a une association caritative autorise une réduction de l’impôt sur le revenu.

Devenir mécène, les avantages fiscaux :

En vous engageant auprès de l’association des anciens et des amis de l'OIF, vous donnez un sens à la solidarité. Plus encore, c’est l’occasion de créer une relation forte entre tous les pays de la Francophonie et la société civile. En nous aidant dans nos projets, vous bénéficiez d’une fiscalité favorable.

Si vous êtes un particulier :

Quand vous faites un don à l'Association des anciens et des amis de l'Organisation internationale de la Francophonie, si vous êtes imposable sur le revenu, alors vous pouvez bénéficier d’une réduction sur votre impôt dû l’année suivante. Cette réduction équivaut à 66% du montant de votre don dans la limite de 20% de votre revenu net imposable, avec possibilité de report sur cinq années en cas de dépassement du plafond. 
 
Ainsi, par exemple, faire un don de 50 € au CADO ne vous reviendra qu’à 17€ après déduction fiscalePour bénéficier de cette réduction d’impôt, il suffit d’indiquer dans votre déclaration d’impôt le montant total des dons effectués au cours de l’année fiscale.

Si vous représentez une entreprise :

Vous bénéficiez également d’une réduction fiscale de 60 % de votre don, à hauteur de 5‰ du chiffre d’affaire annuel hors taxe de votre société (Loi du 1er août 2003, dite Loi Aillagon, Article 238 bis du Code Général des Impôts). Ainsi, un don de 1000 € ne vous coûte en réalité que 400 €.
 
Vous pouvez effectuer votre don par chèque à l’ordre de l’association des anciens et des amis de l'Organisation internationale de la Francophonie (CADO). À réception de ce dernier, nous vous adresserons un reçu fiscal.